1.1 Protection des cultures : la nouvelle saison arrive !

La protection des cultures doit être raisonnée en fonction de la pression des principales maladies, des conditions météos annoncées et de la variété emblavée. Les moyens de lutte chimique sont de plus en plus restreints et il est essentiel de combiner toutes les stratégies disponibles pour arriver aux rendements souhaités.

Evaluer les pathogènes présents sur sa parcelle permet d’évaluer si l’infection est préjudiciable ou non. Les avis du CePiCOP vous renseignent de la pression en maladies observée dans un réseau de parcelles distribuées en Wallonie pour la saison. Ces avis sont là pour vous guider dans la stratégie à appliquer qui sera toujours optimisée sur base des conditions phytotechniques et de vos propres observations de l’état sanitaire de vos parcelles.

En escourgeon, la protection phytosanitaire vise notamment à contrôler quatre principales maladies fongiques : la rouille naine, la rhynchosporiose, l’helminthosporiose et l’oïdium. Mais il en existe d’autres comme la ramulariose, …

Pour décider de la stratégie de protection fongique :

Trois leviers agronomiques permettent de diminuer la lutte chimique :

1) Privilégier les variétés résistantes/ tolérantes aux maladies.

2) La densité et la date de semis : plus l’orge a été semé tôt et dense et plus la pression en maladies peut être forte.

3) Ne pas intensifier exagérément la fumure azotée.

Un traitement unique au stade dernière feuille est en général conseillé mais il est même parfois possible de l’éviter par le choix de variétés tolérantes aux différentes maladies et des conditions peu propices aux maladies durant la saison. Un premier traitement est parfois recommandé en cas de forte pression sur les variétés très sensibles.  Les conditions ultérieures de la saison détermineront de la pression phytosanitaire et des stratégies à mettre en œuvre.

Figure. Période d’infection des principales maladies en escourgeon (flèches horizontales) et stades de croissance clé de la protection fongicide (flèches verticales). Source : Equipe Lutte intégrée, Livre Blanc des Céréales, 2018

Les retraits des agréations de substances actives en 2020 ainsi que les nouveautés sont reprises et expliquées dans les pages du Livre Blanc des Céréales de février 2021 (à partir de la page 5/7).

https://www.livre-blanc-cereales.be/wp-content/uploads/2021/03/5.-Lutte-contre-les-maladies.pdf 

Un récapitulatif en escourgeon pour le traitement fongicide de « dernière feuille » lorsque l’ensemble du feuillage est déployé, est expliqué en page.5/88 du Livre Blanc des Céréales de février 2021.

https://www.livre-blanc-cereales.be/wp-content/uploads/2021/03/5.-Lutte-contre-les-maladies.pdf

Coordination scientifique : Groupe « maladies » A. Legrève, A. Nysten

Retour