3 Stade phénologique et fertilisation azotée en froment d’hiver et en escourgeon

Escourgeon

Les escourgeons sont, dans la plupart des situations, au stade fin-tallage (BBCH29) /début redressement (BBCH30).

Les terres sont désormais, dans la plupart des situations, accessibles, dans le cas où vous n’auriez pas encore pu apporter la première fraction d’azote, il est conseillé d’apporter au plus vite une fraction « tallage + redressement ». Le conseil Livre Blanc pour un apport « tallage + redressement » est d’appliquer 100kgN/ha (il ne faut pas dépasser 115kgN/ha).

Pour les escourgeons ayant déjà reçus un apport au tallage, le conseil est d’attendre que la culture atteigne le stade redressement (BBCH30) pour apporter la deuxième fraction. Pour rappel, les fumures conseillées Livre Blanc pour un fractionnement en 3 apports sont les suivantes :

ESCOURGEON variétés lignées

ESCOURGEON variétés hybrides

55 kg N/ha au tallage

25 kg N/ha au tallage

55 kg N/ha au redressement

75 kg N/ha au redressement

50 kg N/ha à la dernière feuille

75 kg N/ha à la dernière feuille

Froment d’hiver

Le stade de développement des céréales varie en fonction de l’espèce et de la date de semis. Pour les semis de Lonzée de :

  • mi-octobre sont au stade fin tallage ;
  • mi-novembre sont au stade mi-tallage ;

La longueur du jour est encore limitée pour l’enclenchement de la montaison. Ce n’est que lorsque les températures diurnes et nocturnes seront plus favorables, que l’élongation des premiers entre-noeuds pourra réellement démarrer. A ce moment, il y aura lieu de penser à apporter le second apport d’azote (lorsque l’on travaille avec un schéma en 3 fractions) ou d'appliquer le premier apport (lorsque l'on travaille selon un schéma 2 fractions).

Froment-pois

Pour les semis de froment-pois, les stades de développement pour l’application de la première fumure (40 kgN/ha) ne sont pas encore atteints.

Coordination scientifique : Groupe « phytotechnie », R. Meurs et R. Blanchard

Retour