3 Stade phénologique et fertilisation azotée en froment d’hiver et en escourgeon

Escourgeon

Les escourgeons sont, dans la plupart des situations, au stade fin-tallage (BBCH29) /début redressement (BBCH30).

Les terres sont désormais, dans la plupart des situations, accessibles, dans le cas où vous n’auriez pas encore pu apporter la première fraction d’azote, il est conseillé d’apporter au plus vite une fraction « tallage + redressement ». Le conseil Livre Blanc pour un apport « tallage + redressement » est d’appliquer 100kgN/ha (il ne faut pas dépasser 115kgN/ha).

Pour les escourgeons ayant déjà reçus un apport au tallage, le conseil est d’attendre que la culture atteigne le stade redressement (BBCH30) pour apporter la deuxième fraction. Si ce stade (épis à 1 cm) est atteint alors la seconde fraction peut être appliquée et cette fraction sera adaptée en fonction de votre variété et de l’état de la culture. Pour rappel, les fumures conseillées Livre Blanc pour un fractionnement en 3 apports sont les suivantes :

ESCOURGEON variétés lignées

ESCOURGEON variétés hybrides

55 kg N/ha au tallage

25 kg N/ha au tallage

55 kg N/ha au redressement

75 kg N/ha au redressement

50 kg N/ha à la dernière feuille

75 kg N/ha à la dernière feuille

Froment d’hiver

Le stade de développement des céréales varie en fonction de l’espèce et de la date de semis. Pour les semis de Lonzée de :

  • mi-octobre sont au stade fin tallage ;
  • mi-novembre sont au stade mi-tallage ;

La première fraction en azote lors d’un schéma en 2 fractions peut être appliquée pour les semis de mi-octobre (stade tallage-redressement). Par contre, si le schéma de fumure est un schéma en trois apports, il faut attendre que le stade redressement soit atteint afin d’appliquer le second apport d’azote.

FROMENT en 3 fractions

FROMENT en deux fractions

60 kg N/ha au tallage

90 kg N/ha au tallage -redressement

60 kg N/ha au redressement

65 kg N/ha à la dernière feuille

95 kg N/ha à la dernière feuille

Froment-pois

Pour les semis de froment-pois, les stades de développement pour l’application de la première fumure (40 kgN/ha) est le stade tallage-redressement. La première application peut être réalisée et il est conseillé de l’appliquer sous forme solide.

Coordination scientifique : Groupe « phytotechnie », B. Van Der Verren et R. Blanchard

Retour