CePiCOP asbl Colza 10.09.2018

Avertissement
Communication
Événement

Suite à la sécheresse estivale, les dates de semis du colza d’hiver se sont échelonnées sur trois semaines, dans l’attente de pluies facilitant le travail du sol et la germination du colza et des repousses de céréales.

Les stades actuels du colza varient selon les dates de semis et de levée. Les plus avancés sont à 3 feuilles ; les moins avancés sont en cours de levée.

Avec une météo actuellement très douce et ensoleillée, les premières altises (puces de terre) ont déjà été piégées dans les bassins jaunes mi-enterrés. Ces insectes se nourrissent en provoquant des morsures bien visibles sur cotylédons et jeunes feuilles. Il faut donc bien surveiller de près les cultures de colza quel que soit le stade car les bonnes températures sont favorables aux insectes.

Il n’y a plus aucune protection insecticide des semences de colza, depuis 5 ans. La seule protection insecticide se déroulera en végétation lorsque plus de 3 plantes sur 10 présentent des morsures.

Après la phase d’alimentation, ce sont les pontes à la base des plantes qui seront à craindre lorsque les températures seront plus fraîches.

Quelques morsures de limaces sont aussi localement observées, malgré la sécheresse. Les colzas les plus petits sont les plus vulnérables.


Christine Cartrysse, APPO, Centre Pilote CePiCOP
Michel De Proft, Expert scientifique CRA-W


Les données d’observation sont issues d’un réseau de piégeage du colza rassemblant des
observateurs de l’APPO, du CADCO, du CARAH, du CPL-Végémar, du CRA-W, de la DGARNEDéveloppement
et de l’OPA de Ciney, et couvrant les différentes régions de production du colza.


Réalisé grâce au concours et au soutien de nos partenaires
CARAH CPL Végémar CRA-W CePiCOP OPA Ciney PN Burdinale-Mehaigne PN Vallée de l'Attert PROTECT'EAU Wallonie