CePiCOP asbl Colza 21.03.2019

Avertissement
Communication
Événement

Nous avons connu une météo très chahutée ces dernières semaines avec des pluies abondantes, du vent très fort et des températures nettement plus fraîches par rapport au printemps arrivé très précocement en février.

Depuis le début du mois de mars, de rares charançons de la tige et de méligèthes (voire aucuns) ont été piégés dans ces conditions peu favorables aux vols d’insectes.  Ces insectes ne sont actuellement pas visibles sur les plantes.

Entretemps, la culture de colza se développe : on observe l’allongement des tiges avec les boutons floraux déjà visibles dans les champs les plus avancés.  Les hauteurs de végétation varient fortement d’un champ à l’autre.

Le retour annoncé cette semaine à des conditions plus calmes et plus ensoleillées la journée, doit maintenir l’attention vis-à-vis des ravageurs car le colza en montaison est sensible aux piqûres de charançons de la tige du colza et les méligèthes sont attirés par les boutons floraux pour chercher le pollen qui leur sert de nourriture.  Leur surveillance se poursuit.

Christine Cartrysse, APPO, Centre Pilote CePiCOP
Michel De Proft, Expert scientifique CRA-W

Les données d’observation sont issues d’un réseau de piégeage du colza rassemblant des
observateurs de l’APPO, du CADCO, du CARAH, du CPL-Végémar, du CRA-W, de la DGARNEDéveloppement
et de l’OPA de Ciney, et couvrant les différentes régions de production du colza.


Réalisé grâce au concours et au soutien de nos partenaires
CARAH CPL Végémar CRA-W CePiCOP OPA Ciney PN Burdinale-Mehaigne PN Vallée de l'Attert PROTECT'EAU Wallonie