Détail du message 14.
Maladies en céréales
imgage illustrative

Thyphula

Photo : Sclérotes caractéristiques de Typhula.

Des dégâts occasionnés par Typhula nous ont été signalés la semaine dernière. Typhula est un genre de champignon inféodé au sol qui infecte le collet et les gaines foliaires des céréales d’hiver, en particulier l’orge. Après l’attaque, un jaunissement ou un dépérissement de la jeune plante est observable à la reprise de la végétation. Les plantes touchées s’arrachent facilement, leurs racines secondaires étant détruites. Le plateau de tallage prend un aspect filandreux et une pourriture humide se développe. Des structures caractéristiques aisément reconnaissables appelées sclérotes sont visibles au niveau des gaines foliaires (photo 1). Celles-ci sont arrondies de couleur brun-rouge et d’une taille pouvant varier de 0.5 à 5 mm. Les symptômes se manifestent au champ sous forme de grandes plages de plantes ou par lignes de semis, particulièrement sur des sols légers. A l’instar d’autres champignons présents dans le sol comme les Pythium spp., Typhula est un parasite de faiblesse qui s’attaque en hiver à des plantes physiologiquement faibles, principalement dans les cas de semis précoces et sur sols légers. Il infecte les plantes en automne et se développe lorsque les températures sont basses, après une couverture neigeuse et une humidité importante du sol. Les symptômes n’apparaissent que lors de la reprise de végétation et sont dus au faible renouvellement racinaire des plantes infectées. Cette maladie est rarement à l’origine de dégâts significatifs. Dans les situations où une attaque de Typhula est repérée, les dégâts ont déjà été causés et aucune intervention n’est possible.

Autres maladies

La présence de symptômes d’autres maladies (septoriose et oïdium majoritairement) dans le bas de plantes à la sortie de l’hiver est fréquente à ce moment de l’année et ne présage pas de la pression en maladie au printemps. Les conditions climatiques à venir détermineront le développement ultérieur de ces maladies sur les nouvelles feuilles. Les cultures sont encore peu avancées par rapport aux dernières années, il est encore trop tôt pour réaliser les premières observations.

Un point sur la situation phytosanitaire sera réalisé le 10 avril prochain.

Coordination scientifique : Groupe « maladies », A. Legrève, M. Delitte

Coordonnateur du CADCO : X. Bertel (081/62.56.85), visitez notre site : www.cadcoasbl.be

froment, escourgeon
Retour