1) En résumé, cette semaine :

Escourgeon

 

Il n’y a désormais plus d’observations dans notre réseau pour cette saison (voir avis C11 pour les conseils).

Froment

Stades : Cette semaine, toutes les parcelles ont dépassé le stade dernière feuille étalée (BBCH39, à ce stade, toutes les feuilles sont déployées et donc visibles). La majorité des parcelles observées, ce lundi 25 mai, sont au stade de l’épiaison (BBCH51-59). Il reste quelques parcelles au stade de gonflement (BBCH41-49) et certaines parcelles plus avancées sont au stade du début de la floraison (BBCH61).

Maladies : La septoriose a peu progressé cette semaine. La rouille jaune et la rouille brune sont à surveiller particulièrement sur les variétés qui y sont sensibles.

Fertilisations : Pour les semis tardifs, il y a lieu d’appliquer la dernière fraction de la fumure azotée.

Ravageurs : La cécidomyie orange est au rendez-vous localement, mais en nombres faibles, et dans des conditions climatiques peu propices aux pontes. De plus, les populations de pucerons restent faibles. Dans cette situation, le choix de ne pas appliquer d’insecticide présente l’avantage d’éviter un investissement non rentable, et de permettre à la faune auxiliaire de prospérer.

Cultures de printemps

Stades : les orges de printemps et les avoines ont atteint des stades qui varient en fonction de la localisation et de la date de semis. Actuellement les stades dans les sites observés varient entre les stades BBCH37 et BBCH44.

Maladies : La pression des maladies est actuellement relativement faible. En orge de printemps le conseil est d’appliquer un fongicide unique au stade dernière feuille étalée (BBCH39). En avoine, la décision de traiter est à prendre au cas par cas en fonction de la pression des maladies dans sa parcelle. 

Régulateur : En orge de printemps, un régulateur peut être appliqué en même temps que le fongicide en fonction de la sensibilité à la verse de sa variété.

Retour