Détail avertissement CePiCOP - Céréales - 20/04/2021: Suivi des cultures

Envoyé le 20/04/2021

4. Cultures de printemps : recommandations

Orge de printemps

Les orges semées à Ath le 8 mars sont au stade 2-3 feuilles. Les orges semés à Lonzée (le 2 mars) ou encore à Liernu sont également à ce stade. Un orge brassicole de printemps est une culture qui se développe rapidement et qui a, en général, des besoins précoces en azote. Le schéma de fumure est généralement basé sur deux fractions d’engrais azoté. Dans les conditions de référence, et si les reliquats azotés moyens en sortie d’hiver sont de l’ordre 60 kg N/ha sur 90 cm, la fumure conseillée est de 90 kg N/ha à la levée voir au début du tallage. Ce premier apport pourra être renforcé par 20 à 40 kg N/ha au stade redressement si la culture paraît carencée. Attention, cette fumure est valable si la parcelle ne présente pas des reliquats trop élevés et si elle n’est pas trop riche en humus. Dans le cas de reliquats élevés, il est conseillé de diminuer la première fraction à 60 kg N/ha. La prudence doit être le maitre mot pour la gestion de la fertilisation azotée en orge brassicole. Pour adapter la fumure à sa parcelle en fonction de l’expérience passée, il est important de savoir que les teneurs en protéines varient de 0.5% quand la fumure azotée varie de 25 kg N/ha.

Plus d’infos sur les orges brassicoles, leur conduite (semis, fumure, désherbage, régulateurs) et les débouchés dans les pages du Livre Blanc des céréales https://www.livre-blanc-cereales.be/wp-content/uploads/2021/03/7.-Orge-brassicole.pdf

Désherbage :

Etant donné les températures plus douces annoncées cette semaine, les désherbages en orge de printemps vont pouvoir être réalisés sans risque pour la culture. Attention, un produit autorisé en escourgeon ne l’est pas forcément en orge de printemps.

Avoine de printemps

Les avoines présentes sur le site de Lonzée sont au stade 2-3 feuilles.

Les dégâts d’oiseaux restent limités pour les parcelles observées en culture de printemps.

Coordination scientifique : Groupe « phytotechnie », A. Nysten et B. Dumont

Retour avertissement complet