Les Centres Pilotes

Les "centres pilotes" sont des associations sans but lucratif spécialisées dans un secteur de production végétale précis : céréales, fraises et petits fruits, maïs, cultures maraîchères, etc. Ces asbl sont agréés "centres pilotes" par la Région wallonne dans le but de développer/vulgariser un secteur de production et de soutenir les actions collectives en collaboration avec les milieux professionnels concernés et au bénéfice de l’ensemble des producteurs actifs dans le secteur.

 

La Région wallonne subsidie actuellement onze « centres pilotes » pour le développement et la vulgarisation en agriculture et horticulture.

# Accronyme Cultures
1 CEHW Floriculture et pépinières
2 CePiCOP Céréales, oléagineux et protéagineux
3 CEPIFRUIT Arboriculture fruitière
4 CIM Légumes pour le marché du frais
5 CPLV Cultures légumières pour la transformation
6 CPM Maïs
7 FIWAP Pomme de terre
8 FOURRAGEMIEUX Fourrages
9 GFW Fraises et petits fruits ligneux
10 IRBAB Betteraves et chicorées
11 NA NA
12 UAP Sapins de Noël

C’est par un arrêté du 29 avril 2004 que le Gouvernement wallon a prévu l’agrément de centres pilotes. Ceux-ci avaient été créés, pour la plupart, avant la régionalisation de l’agriculture en 1995 par le Ministère des Classes moyennes et de l’Agriculture. L’objectif était de remplacer la vulgarisation individuelle par une vulgarisation de groupe avec un véritable partenariat entre tous les acteurs sur base d’une cogestion et d’un cofinancement entre pouvoir public et le secteur professionnel.
 
Aujourd’hui, le code de l’agriculture (article D.384) prévoit que le Gouvernement peut agréer des associations comme centres pilotes (un seul par secteur de production) pour le développement et la vulgarisation, afin d’encourager et de soutenir des actions collectives organisées dans le cadre d’un secteur de production, en collaboration avec les milieux professionnels concernés et au bénéfice de l’ensemble des producteurs actifs dans ce secteur de production sur le territoire de la Région wallonne.
 
Pour être agréée comme centre pilote les associations doivent être constituées en association sans but lucratif et leur conseil d’administration doit être composé au moins d’un tiers d’exploitants agricoles actifs dans le secteur de production concerné. Un programme d’activités annuel est soumis à l’approbation du Ministre et comprend une description complète des actions prévues, un planning d’exécution, un budget et une répartition des tâches et des frais entre les partenaires. Le principe de cofinancement avec le secteur est d’application notamment via le payement de cotisations permettant de bénéficier du service d’encadrement par ces structures.
 
Dans le secteur de production concerné, les missions suivantes peuvent faire l’objet de l’agrément en qualité de centre pilote :

  1. Coordination d’activités du secteur de production;
  2. Réalisation d’expérimentations dans les conditions de la pratique;
  3. Mise en place de projets de démonstration;
  4. Encadrement des producteurs sur le plan technique, économique, social et environnemental;
  5. Développement du secteur par des programmes coordonnés et des actions ponctuelles;
  6. Vulgarisation de toute information en relation avec le secteur de production, en ce compris les résultats des activités du centre pilote et de la recherche;
  7. Amélioration de techniques existantes et examen des possibilités de mise en œuvre de nouvelles techniques.