Colza : Premières morsures d’altises

Envoyé le 16/09/2019

Réseau de 24 sites : Ath, Anthée, Ciney, Clermont, Dinant, Dénée, Dorinne, Emptinal, Floreffe, Jamiolle, Les Isnes, Monin, Morville, Pessoux, Profondeville, Sauvenière, Saint-servais, Stave, Stavesoul, Tarcienne, Thy-le-Bauduin,Tongrinne, Verlaine, Wépion.

Le temps sec continue.  Quelques communes ont toutefois reçu de la pluie au cours de la semaine écoulée.  Le colza nécessite de l’eau pour la levée et son développement.  La sécheresse est encore bien présente.  Les stades du colza vont de la levée à 3-4 feuilles pour les plus avancés.

Des captures de grosses altises commencent.  Dans les pièges, le nombre d’adultes capturés reste faible (de 0 à 10), sauf à un endroit où 60 adultes ont été observés.

Les morsures sur cotylédons sont bien visibles.  Sur 24 sites, 3 présentent des morsures importantes (Dinant, Pessoux et Tongrinne).  Le seuil d’intervention est de 8 plantes sur 10 avec des morsures.  Dans les autres situations, les piqûres sont absentes ou rares, mais à surveiller.

Etant donné le stade actuel sensible du colza d’hiver, la surveillance doit continuer d’autant plus que le temps sec et des températures estivales sont encore annoncés dans les prochains jours.

Christine Cartrysse, Centre Pilote CePiCOP
Michel De Proft, Expert scientifique CRA-W


Réalisé grâce au concours et au soutien : du SPW-Direction de la Recherche et du Développement, du BWAQ asbl, du CARAH asbl, du CRA-W, du CORDER asbl, de la Province de Liège – Agriculture, de ULg-GxABT, de l'OPA qualité Ciney asbl, de Réquasud asbl.