Le colza : Retour au calme

Envoyé le 07/10/2019

Les pluies abondantes ont, au cours de la semaine automnale écoulée, profité au développement du colza d’hiver.  Les irrégularités de stades sont toujours bien visibles dans les champs ; les effets de la sécheresse n’ont pas disparu.

Il y a eu peu de captures d’altises dans les bassins et peu de nouvelles morsures sur feuilles.

La surveillance doit être maintenue sur les petits colzas vis-à-vis des attaques de limaces, suite au retour d’un sol humide et des températures nettement plus fraîches.

Christine Cartrysse, APPO, Centre Pilote CePiCOP

                                                               Michel De Proft, Expert scientifique CRA-W

 

Le réseau d’observations "ravageurs du colza" du CePiCOP rassemble des observateurs de l’APPO, du CARAH, du CPL-Végémar, du CRA-W, de la DGARNE-Développement, de l’OPA de Ciney et de PROTECT’eau.

 


Les données d’observation sont issues d’un réseau de piégeage du colza rassemblant des observateurs du CePiCOP, du CARAH, du CPL-Végémar, du CRA-W, du Parc Naturel de Burdinale Mehaigne et de Protect’Eau, et couvrant les différentes régions de production du colza.