CePiCOP - Actualité - colza du 12 Mai 2020 (C09)

Envoyé le 11/05/2020

Situation au 12 mai 2020

La floraison du colza d’hiver est terminée.  Les nombreuses siliques sont en train de se bosseler.  La bonne fécondation a été favorisée par un large ensoleillement pendant la floraison.  Le nombre de graines  de colza est maintenant défini.  L’activité des insectes pollinisateurs et ravageurs a été importante en 2020. 

Les dégâts liés aux ravageurs de printemps sont nettement moins impactants qu’en 2018 et 2019, années à forte pression des charançons de la tige et des méligèthes arrivés très tôt et en abondance.

Les siliques touchées par les cécidomyies des siliques sont actuellement visibles et jusqu’à présent peu nombreuses.

Malgré de grandes différences visibles entre champs au niveau de la production de biomasse, l’aspect général de la culture est globalement meilleur que les deux années précédentes.  Les pluies bénéfiques déjà reçues ou encore à recevoir contribueront à bien remplir les graines logées dans les siliques, ce qui se traduira au niveau du rendement de la culture de colza d’hiver.

Le suivi des insectes ravageurs au printemps 2020 se termine maintenant avec la fin de la floraison du colza d’hiver.  Pendant cette période inédite de confinement, les observateurs du réseau colza ont continué les relevés réguliers d’insectes pour assurer le suivi hebdomadaire des insectes ravageurs en colza d’hiver et la lutte intégrée en Région wallonne.  Merci à eux !

Christine Cartrysse, Centre Pilote CePiCOP,

Michel De Proft, Expert scientifique CRA-W

 

Les données d’observation sont issues d’un réseau de piégeage du colza rassemblant des observateurs du CePiCOP/APPO, du CARAH, du CPL-Végémar, du CRA-W, de la DGARNE-Développement, de l’OPA de Ciney, du Parc Naturel de la Vallée de l’Attert et de Burdinale Mehaigne et de Protecteau, et couvrant les différentes régions de production du colza.


Les données d’observation sont issues d’un réseau de piégeage du colza rassemblant des observateurs du CePiCOP, du CARAH, du CPL-Végémar, du CRA-W, de l’OPA de Ciney, du Parc Naturel de Burdinale Mehaigne et de Protect’Eau, et couvrant les différentes régions de production du colza.