CePiCOP - Actualité - céréales du 16 juin 2020 (C19)

Envoyé le 15/06/2020

Si votre phytolicence devait expirer ce 24 novembre 2020, sa validité sera prolongée d’un an. Cette décision fédérale répond à l’annulation des formations continues survenue dès le mois de mars en raison de la crise liée au coronavirus. Par ailleurs, le nombre de formations qui pourront être organisées dans les semaines et mois à venir sera probablement insuffisant pour permettre à toutes les personnes concernées de régulariser leur situation d'ici le mois de novembre.

Cette décision concerne toutes les phytolicences expirant le 24 novembre 2020 que vous ayez déjà suivi le nombre suffisant de formations ou non. Cette nouvelle échéance devrait donc vous permettre de disposer de suffisamment de temps pour suivre les formations manquantes, si votre phytolicence devait expirer le 24 novembre de cette année.

En pratique

La date d'expiration de chaque phytolicence concernée sera modifiée prochainement dans le compte en ligne. Les détenteurs recevront alors une communication individuelle par mail de la part du service Produits phytopharmaceutiques et Engrais du SPF santé publique.

Agenda

Les formations continues reprennent doucement et dans le respect des conditions imposées par le gouvernement afin d'assurer la sécurité de chacun. Retrouvez les dates sur l'agenda en ligne.

Des questions ?

La cellule phytolicence et appui scientifique de l'asbl CORDER est là pour y répondre ! Pour l'instant l'équipe est joignable tous les jours par email à l'adresse info@pwrp.be.

Vous pouvez également faire référence au communiqué du SPF disponible ci-dessous : https://fytoweb.be/fr/nouvelles/les-phytolicences-expirant-le-24112020-sont-prolongees-dun

 

Réalisés grâce au concours et au soutien : du SPW-Direction de la Recherche et du Développement, du BWAQ asbl, du CARAH asbl, du CRA-W, du CORDER asbl, de la Province de Liège – Agriculture, de ULg-GxABT, de l'OPA qualité Ciney asbl, de Réquasud asbl. 

Cet avis ne peut être diffusé sans l’accord du CePiCOP

 

Dans le cadre du plan orge brassicole wallon, le CEPICOP organise pour les agriculteurs wallons un service de pré-récolte d'orge brassicole de printemps. L'objectif des pré-récoltes est de "prédire" la teneur en protéines de l'orge d'une parcelle avant la récolte dans le but d'améliorer l'allotement. L'objectif étant d'éviter que de l'orge ayant une teneur en protéines trop élevée ne contamine un lot ayant une teneur en protéines réglementaire.

Afin de bénéficier de ce service, merci de nous revenir directement, via notre personne de contact.

Personne de contact : Meurs Rémi, 0496687144 ; rm.cepicop@centrespilotes.be

D'un point de vue pratique :

Cinq à huit jours avant la date présumée de la moisson, prélever de l’ordre de 300 épis par parcelle, par prises de 10 à 15 épis dans 20 à 30 endroits différents de la parcelle afin que l’échantillon soit représentatif. Pour cette analyse, 250 grammes de grains sont nécessaires. Prendre plus n’est pas utile et ralentit le travail de préparation de l’échantillon. De plus, pour faciliter le battage, l’épi doit être prélevé avec un court morceau de tige.

Les gerbes sont à livrer (dûment étiquetées) à la ferme de phytotechnie de l'ULg Gx ABT (bâtiment 20 de phytotechnie des régions tempérées, du complexe expérimental de Gembloux Agro-Bio Tech. Entre la nationale et l’avenue Maréchal juin, au nouveau rond-point, prendre la première sortie : Gembloux Agro Bio Tech, entrée 1). Elles seront ensuite battues et nettoyées avant d'être analysées au CRAW.

Nous sommes disponibles pour tout renseignement complémentaire.

Coordination scientifique : Groupe « phytotechnie », B. Bodson et R. Meurs


Réalisé grâce au concours et au soutien : du SPW-Direction de la Recherche et du Développement, du BWAQ asbl, du CARAH asbl, du CRA-W, du CORDER asbl, de la Province de Liège – Agriculture, de ULg-GxABT, de l'OPA qualité Ciney asbl, de Réquasud asbl.