CePiCOP - Céréales - 21/09/2020: Escourgeon et Froment : importance de la date de semis

Envoyé le 21/09/2020

photo Escourgeon et Froment : importance de la date de semis Mouche grise : calme plat Pucerons vecteurs de jaunisse nanisante de l’orge

Lorsque les conditions sont bonnes pour les semis, la tentation est souvent grande de commencer les semis trop tôt, avant la date recommandée pour les céréales. Cependant, semer trop tôt, c’est mettre sa culture en danger. Cela accroît le risque de transmission et de développement de maladies, d’enherbement, de dégât de gel, de verse et de transmission de viroses. Cela augmente donc vos coûts.

Une date plus précoce ne se justifie pas car elle risque d’entrainer un tallage excessif en sortie d’hiver, des attaques fongiques dès l'automne, des risques plus élevés de transmissions de viroses par les pucerons, un développement plus important des adventices et une sensibilité accrue au gel.

En retardant le semis, la levée est plus lente et peut demander 15 à 20 jours. Il se peut alors que l'hiver survienne avant que la culture n'ait atteint le stade tallage. Une moins bonne résistance au froid est alors à craindre. A cet inconvénient s'ajoute une réduction de la période consacrée au développement végétatif et génératif avec comme conséquence éventuelle une culture trop claire.

  • La période recommandée pour le semis de l'escourgeon se situe de fin septembre à début octobre
  • La période recommandée pour le semis de froment débute à partir de mi-octobre

Coordination scientifique : Groupe « phytotechnie », B. Bodson, R Meurs, R. Blanchard

Mouche grise : calme plat

Comme chaque année, la fin août - début septembre a été consacrée à une tournée de prélèvement de terre dans une petite centaine de sites de référence. Ces sites de références sont suivis d’année en année. Ils ont été choisis pour avoir, par le passé, donné lieu à des attaques assez importantes de mouche grise. Les prélèvements sont systématiquement effectués en culture de betterave. Cette culture offre en effet un excellent site de ponte à la mouche grise.

Les œufs sont extraits, identifiés et comptés en laboratoire. Cette année, les résultats indiquent des pontes extrêmement faibles dans tout le pays (valeurs jamais obtenues). Il n’y a donc aucune précaution spécifique à prendre pour prévenir les attaques.

Mouche des semis

La mouche des semis peut quelquefois provoquer des dégâts assez graves dans les semis de céréales. Le scénario dangereux est bien connu, et ne devrait plus surprendre personne. Les dégâts surviennent :

  • après des arrachages de début de saison, de betterave, de chicorée ou de légumes à masse végétale abondante,
  • suivis par quelques jours de beau temps favorable à l’activité de l’insecte,
  • au cours desquels les résidus de feuilles pourrissent à la surface du sol.

Coordination scientifique : Groupe « ravageurs », M. De Proft, G. Jacquemin

Pucerons vecteurs de jaunisse nanisante de l’orge

Quelques observations effectuées dans le maïs montrent que, selon les champs, l’abondance de pucerons est très variable. Pour rappel, à la saison où nous sommes, le maïs constitue de très loin le plus grand réservoir de virus de la JNO, et de pucerons vecteurs de ce virus. La proximité de champs de maïs, et leur récolte alors que des céréales sont déjà levées constituent deux facteurs aggravants.

Il est donc vivement conseillé d’éviter les semis précoces.

Coordination scientifique : Groupe « ravageurs », M. De Proft, G. Jacquemin

Suite à la présentation du Livre Blanc de septembre, vous pouvez retrouver la brochure papier sur les sites décrits ci-dessous. La brochure est disponible au prix de 7 € ou par versement de 12 € (7 € + 5 € de frais d’envoi), au n° de compte BE62 3401 5580 3761, Ulg – GxABT – 5030 Gembloux en communication « Livre Blanc Septembre 2020 ». Pour tout renseignements complémentaires vous pouvez également contacter le 081/62.21.41

  • à Gembloux Agro-Bio Tech, Bâtiment de Biologie Végétale, Avenue Maréchal Juin, entrée parking 4, 5030 Gembloux. Contact : 081/62 21 41
  • à l’OPA de Ciney asbl, Rue Saint-Quentin 14 ( à la réception du laboratoire) ; 5590 Ciney. Contact : 081/77 68 16
  • au CARAH asbl, rue Paul Pastur 11 ; 7800 Ath. Contact : 068/26 46 30
  • au CPL Végémar asbl, rue de Huy 123 ; 4300 Waremme. Contact : 04/279 68 77

Vous pourrez également retrouver les présentations sur le site www.cereales.be. De plus, la vidéo de la conférence est présente sur la chaîne YouTube du Cra-W. Un lien direct vers chaque présentation est également disponible (voir le déroulement de la présentation en dessous de la vidéo ; cliquer sur « PLUS » si ce n’est pas visible).

Editeurs resp. : B. Bodson, M. De Proft et B.Watillon


Réalisé grâce au concours et au soutien : du SPW-Direction de la Recherche et du Développement, du BWAQ asbl, du CARAH asbl, du CRA-W, du CORDER asbl, de la Province de Liège – Agriculture, de ULg-GxABT, de l'OPA qualité Ciney asbl, de Réquasud asbl.