CePiCOP - Colza - 27/10/2020: Situation calme en insectes! - Les protéagineux d'hiver

Envoyé le 27/10/2020

photo Le colza : Situation calme en insectes !

Selon la date de levée du colza, les stades du colza sont toujours variables.  Les plus développés présentent maintenant des entre-noeuds visibles à la base des plantes, avec un risque d’élongation de tige avant l’hiver.  La plupart des champs observés se situent entre 5 et 8 feuilles ; les moins développés sont à 2 feuilles.

Dans les bassins, la situation est assez calme.  Même si des altises sont encore piégées dans la plupart des champs, le nombre de captures est généralement compris entre 1 et 15 adultes en une semaine.  Les captures ont été plus élevées dans 2 champs sur 27.  Le charançon du bourgeon terminal a été piégé dans 3 champs avec 1 ou 2 adultes, ce qui est très faible.

Sur les plantes, peu d’insectes visibles suite aux conditions humides et venteuses de ces derniers jours.  Aucune morsure d’altise n’a été observée sur les nouvelles feuilles formées. Des pucerons sont observés dans 9 champs sur 27, soit un champ sur 3. 

Quelques dégâts de limaces et de pigeons sont signalés.  Il faut continuer à surveiller les colzas, petits et grands.

Favorisées par l’humidité depuis quelques semaines, les premières petites taches de phoma apparaissent sur les feuilles sans représenter de danger pour le colza car les variétés actuelles présentent une bonne tolérance vis-à-vis de cette maladie.

Cet avertissement colza clôture cette saison d’observations, sauf improbable retournement de situation.

Christine Cartrysse, Centre Pilote CePiCOP 
Michel De Proft, Expert scientifique CRA-W

La date idéale de semis du pois protéagineux d’hiver et de la féverole d’hiver se situe entre le 25 octobre et le 10 novembre. Des semis plus tardifs sont également possible. Les semis plus précoces sont à éviter car les cultures plus développées sont plus sensibles au gel hivernal.

Le pois protéagineux d’hiver peut supporter des températures jusqu’à -15°C tandis que la féverole d’hiver les supporte jusqu’à -5° C, sans couverture neigeuse.

En pur, le pois protéagineux d’hiver se sème à une densité de 80 graines/m², identique à celle du pois protéagineux de printemps. En mélange avec le froment d’hiver, il faut réduire la densité de moitié, c’est-à-dire 40 graines/m².

La féverole d’hiver se sème à une densité de 25 à 35 graines/m², inférieure à celle de féverole de printemps. La profondeur de semis sera de 7 à 8 cm pour éviter les dégâts d’oiseaux.

Suite à la sécheresse de 2020, les poids de 1000 grains (PMG) des semences peuvent être très variables en pois protéagineux et en féverole. Il est important de vérifier le PMG de chaque lot avant le semis.

Les variétés de pois protéagineux d’hiver disponibles en Belgique cet automne sont :

  • À grains jaunes : BALLTRAP, CURLING, ESCRIME, FLOKON et FRESNEL
  • À grains verts : AVIRON

Les variétés de féverole d’hiver disponibles cet automne sont : AUGUSTA, AXEL, HIVERNA, NEBRASKA, TUNDRA et WIZARD.

Dans le cas de semis pour le verdissement (SIE), les semences ne peuvent être désinfectées.

Christine Cartrysse, Centre Pilote CePiCOP


Les données d’observation sont issues d’un réseau de piégeage du colza rassemblant des observateurs du CePiCOP, du CARAH, du CPL-Végémar, du CRA-W, de l’OPA de Ciney, du Parc Naturel de Burdinale Mehaigne et de Protect’Eau, et couvrant les différentes régions de production du colza.