CePiCOP asbl Colza 27.04.2021

CePiCOP asbl
Avec le vent de N-NE et les températures assez basses, peu d'insectes sont visibles dans les cultures de colza. Celles-ci se développent doucement et la floraison tarde parfois à prendre de l'intensité. Pour les colzas dont la floraison est plus avancée et cela même en l'absence de pluie, il faudra veiller à protéger la culture du sclérotinia juste avant la chute des premiers pétales, et cela en-dehors des heures de butinage des abeilles. (Illustration:Colza givré par le gel matinal - 27 avril 2021)
Avertissement
Communication
Événement

Alors que le ciel est bleu et que le soleil brille, le vent du N-NE abaisse les températures sous les normales de saison, à des niveaux inférieurs à 15°C.  Avec ces conditions, peu d’insectes sont présents dans la culture de colza d’hiver.  Les méligèthes sont toujours présents mais en nombre réduit ; ils se cachent dans les fleurs ou les inflorescences secondaires, à l’abri du vent.  Les premiers charançons des siliques ont été repérés dans 7 champs sur 29 suivis ce lundi, en très faible nombre (de 1 à 4 individus pour 40 plantes) ; ils seront à surveiller pendant la floraison.

Les abeilles attendent de meilleures températures avec la tombée du vent, pour butiner le colza d’hiver.

Le gel matinal encore bien présent et les faibles températures en journée ralentissent le développement de la culture du colza d’hiver qui fleurit avec des intensités variables selon les variétés et les champs.  De plus, le sol se dessèche avec le vent du N-NE et peu de pluies sont annoncées prochainement.  Les plantes sont actuellement de taille courte et le feuillage est moins développé par rapport à la normale.

Même s’il fait sec, on ne peut pas faire l’impasse sur le traitement fongicide contre le sclérotinia avant la chute des premiers pétales, car c’est une maladie qui reste préjudiciable en colza.  Aucune variété de colza d’hiver n’est résistante à cette maladie et aucune solution curative n’existe.  Il ne faut donc pas attendre de voir des symptômes avant de traiter avec un fongicide.

Tout traitement doit être réalisé en dehors des heures de butinage des abeilles.

Christine Cartrysse, Centre Pilote CePiCOP - Michel De Proft, Expert scientifique CRA-W


Réalisé grâce au concours et au soutien de nos partenaires
CARAH CPL Végémar CRA-W CePiCOP PN Burdinale-Mehaigne PROTECT'EAU Wallonie