CePiCOP asbl Céréales 28.09.2021

CePiCOP asbl

Dans cet avertissement, vous trouverez :

  • Escourgeon et froment : importance de la date de semis
  • ERRATUM - Orge de printemps semée à l’automne
Avertissement
Communication
Événement

Nous profitons de cet avertissement pour vous informer qu’une erreur s’est glissée dans la version papier du Chapitre 3, variétés en orge brassicole d’hiver - dans le tableau 3.54 à la page 3/83 concernant la date de semis en orge de printemps. 

ERRATUM du 28/09/21 : Tableau 3.54 modifié par rapport à la version papier du 16/09/21. Les valeurs corrigées sont indiquées en rouge dans le tableau.

Tableau 3.54 – Comparaison des rendements (exprimés en kg/ha) entre la conduite culturale protégée avec 1 seul traitement fongicide et les conduites avec 2 fongicides et sans fongicide pour les 3 dates de semis d'orge brassicole de printemps et les 3 variétés testées pour la récolte 2021.

La technique de la date de semis d’automne pour une orge de printemps est testée depuis trois ans sur la plateforme de Lonzée et les résultats sont variables selon les années. Si vous souhaitez plus d’infos sur cette technique, n’hésitez pas à lire les pages de cet article. Le tableau suivant reprend une synthèse des essais de 2019 à 2021 et avait été présenté par PowerPoint lors de la séance du 16 septembre en présentiel. 

Rendement (kg/ha) et teneur en protéines (%) des essais avec une protection fongicide complète pour les 2 dates de semis d'orge brassicole de printemps pour les saisons 2019 à 2021.

La version web du Livre Blanc et les présentations PowerPoint qui seront disponibles prochainement sur le site https://www.livre-blanc-cereales.be/actualites/ seront des versions corrigées. 

Bon semis à tous. 

Lorsque les conditions sont bonnes pour les semis, la tentation est souvent grande de commencer les semis trop tôt, avant la date recommandée pour les céréales. Cependant, semer trop tôt, c’est mettre sa culture en danger. Cela accroît le risque de transmission et de développement de maladies, d’enherbement, de dégât de gel, de verse et de transmission de viroses. Cela augmente donc vos coûts.

Une date plus précoce ne se justifie pas car elle risque d’entrainer un tallage excessif en sortie d’hiver, des attaques fongiques dès l'automne, des risques plus élevés de transmissions de viroses par les pucerons, un développement plus important des adventices et une sensibilité accrue au gel.

En retardant le semis, la levée est plus lente et peut demander 15 à 20 jours. Il se peut alors que l'hiver survienne avant que la culture n'ait atteint le stade tallage. Une moins bonne résistance au froid est alors à craindre. A cet inconvénient, s'ajoute une réduction de la période consacrée au développement végétatif et génératif avec comme conséquence éventuelle une culture trop claire.

  • La période recommandée pour le semis de l'escourgeon se situe de fin septembre à début octobre.
  • La période recommandée pour le semis de froment débute à partir de mi-octobre.

Réalisé grâce au concours et au soutien de nos partenaires
BWAQ CARAH CORDER CPL Végémar CRA-W CePiCOP OPA Ciney REQUASUD SPW ULg-GxABT Wallonie