CADCO - Actualité - céréales du 5 juin 2018 (C14)

Envoyé le 04/06/2018

Après une dernière semaine de mai marquée par des vols extrêmement abondants de cécidomyie orange, c’est maintenant au tour de Macroglenes penetrans de se faire remarquer. Ce minuscule micro-hyménoptère pond ses œufs dans les œufs de cécidomyie orange. Œuf dans œuf, puis larve dans larve, M. penetrans va parasiter la cécidomyie orange jusqu’au printemps prochain.

Ce parasitisme n’empêche évidemment pas la larve de cécidomyie orange de grandir aux dépends du grain de blé et de provoquer des pertes de rendement. En revanche, en parasitant une population (quelquefois jusqu’à 95 % et plus !), ce petit parasitoïde constitue un frein très efficace au développement de la population de cécidomyie orange pour l’an prochain, et pour les années suivantes.

Désormais, tout traitement insecticide est donc à éviter. Nos observations se poursuivent néanmoins avec comme objet principal de surveiller l’évolution des populations de pucerons.

Nos observations continuent. Le prochain avertissement sera celui du 12 juin.

Coordination  scientifique : Groupe « ravageurs », S. Chavalle, G. Jacquemin et M. De Proft


Réalisé grâce au concours et au soutien : du SPW-Direction de la Recherche et du Développement, du BWAQ asbl, du CARAH asbl, du CRA-W, du CORDER asbl, de la Province de Liège – Agriculture, de ULg-GxABT, de l'OPA qualité Ciney asbl, de Réquasud asbl.