Le colza : de la pluie et de la fraîcheur automnale

Envoyé le 24/09/2018

photo Le colza : de la pluie et de la fraîcheur automnale

D'importantes pluies tant attendues sont arrivées en même temps que le début de l'automne.  Les températures sont maintenant devenues fraîches aussi bien en journée que la nuit.

Tandis que les champs de colza les plus avancés couvrent déjà le sol, d'autres colzas levés tardivement à cause de la sécheresse présentent un retard de développement.

Les grosses altises ont été très présentes et actives jusqu'à l'arrivée des pluies.  Elles ont été piégées massivement dans les bassins.  Les morsures sur les plantes sont toujours bien visibles.  Dans les colzas présentant plus de 4 feuilles et ayant reçu un traitement insecticide, il n'y a plus de morsures sur les jeunes feuilles.  Les captures d'altises sont nettement plus faibles actuellement.

L'annonce de températures saisonnières avec un bon ensoleillement doit maintenir la surveillance des altises.

Pour les plus petits colzas, avec le retour de l'humidité du sol suite aux récentes pluies abondantes, il faut bien surveiller les dégâts de limace, surtout en bord de champs, car les petites plantes sont vulnérables.

 

Christine Cartrysse, APPO, Centre Pilote CePiCOP
Michel De Proft, Expert scientifique CRA-W

 


Les données d’observation sont issues d’un réseau de piégeage du colza rassemblant des observateurs du CePiCOP, du CARAH, du CPL-Végémar, du CRA-W, du Parc Naturel de Burdinale Mehaigne et de Protect’Eau, et couvrant les différentes régions de production du colza.