CADCO - Actualité - céréales du 25 septembre 2018 (C20)

Envoyé le 24/09/2018

Vu les conditions de sécheresse de cette année, une dérogation a été accordée par le Ministre :

Suite aux conditions de sécheresse exceptionnelles, une DEROGATION prolonge jusqu’au 20 octobre inclus la période autorisée d’épandage d’engrais de ferme à action rapide sur PRAIRIES, si les conditions d’épandages sont respectées.

[Plus d'information : Protect’eau 081 62 73 13]

En conditions normales,

  • Pour les variétés lignées : la densité recommandée est de 170 à 200 grains/m² soit  70 à 110 kg/ha.
  • Pour les variétés hybrides elle est de 125 à 170 grains/m²                                                          

En cas de mauvaises conditions de semis (météo, terre froide, mal préparée) ou de semis tardif, la densité de semis des lignées peut être augmentée sans jamais dépasser les 250 grains/m² soit  100 à 140 kg/ha.

En cas de semis en conditions trop défavorables,  de semis trop tardif (après le 10/10) il est préférable de remplacer l’orge d’hiver par du froment, de l’épeautre, de l’orge de printemps ou des pois protéagineux.

Coordination  scientifique : Groupe « Phytotechnie », B. Bodson et R. Blanchard

Actuellement, les pucerons sont très peu abondants dans les repousses, au point qu’il est difficile d’en collecter en vue d’analyse virologique. Jusqu’à présent, une trentaine de prélèvements se sont tous révélés négatifs au virus de la jaunisse. C’est un élément de plus indiquant que la saison « jaunisse nanisante » démarre avec une pression très faible.

Il ne faut cependant pas crier trop tôt victoire : des vols de pucerons d’origine lointaine sont toujours possible au cours de l’automne, et l’infestation des jeunes emblavures doit être surveillée jusqu’à l’entrée de l’hiver. Le CADCO émettra des avis hebdomadaires basés sur les observations effectuées dans un réseau d’une vingtaine de champs distribués sur toute la région céréalière.

Le prochain avis est prévu pour le mardi 02 octobre.

Coordination  scientifique : Groupe « ravageurs », S. Chavalle, G. Jacquemin et M. De Proft

Les analyses des prélèvements d’échantillons de sol sont maintenant terminées : Le constat reste le même. Quelques niveaux de ponte élevés (8 sur 67) sont observés essentiellement dans l’est (6).

Même en cas de niveaux élevés de ponte, tous les froments ne sont pas menacés. La mouche grise ne menace que les froments semés tard (à partir de novembre) succédant à des betteraves et à d’autres cultures laissant un couvert ombragé et sans trop d’encombrement au sol.                       

Les traitements de semences ne sont pas efficaces sur semis précoces : leur persistance est trop courte pour protéger la culture d’attaques survenant à la sortie de l’hiver. De plus, les blés semés tôt ont atteint le tallage au moment de l’attaque et peuvent réagir aux attaques de mouche grise par du tallage de compensation.

Les semis d’octobre peuvent être effectués sans précaution particulière, sinon de veiller à soigner le travail du sol pour éviter de laisser des creux en profondeur.

Voir la liste des traitements de semences autorisées ici

Coordination  scientifique : Groupe « ravageurs », S. Chavalle, G. Jacquemin et M. De Proft

Un mode d’emploi est accessible au lien suivant

Un souci : veuillez contacter le SPF Santé publique au phytolicence@sante.belgique.be ou au 02/5249797

Le nombre de formations à suivre dépend du type de phytolicence(s) dont vous êtes titulaire :

NP : 2 formations ;  P1 : 3 formations ; P2 : 4 formations ; P3 : 6 formations

Vous disposez de plusieurs phytolicences ? Chaque formation suivie compte pour toutes vos licences. Exemple: si vous disposez d’une P2 et d’une NP vous devez suivre au moins deux activités de formation pour prolonger votre phytolicence NP et au moins quatre pour que les deux licences soient prolongées.

 


Réalisé grâce au concours et au soutien : du SPW-Direction de la Recherche et du Développement, du BWAQ asbl, du CARAH asbl, du CRA-W, du CORDER asbl, de la Province de Liège – Agriculture, de ULg-GxABT, de l'OPA qualité Ciney asbl, de Réquasud asbl.