Jaunisse nanisante de l’orge (JNO) : peu de pucerons, pas de virus

Actuellement, on trouve très peu de pucerons dans les repousses de céréales. Une petite cinquantaine a pu être collectée et analysé, aucun ne s’est révélé être porteur de virus.

Pour les nouvelles emblavures, une infestation par des vols lointains est toujours possible. C’est pourquoi notre surveillance hebdomadaire reprendra dès la levée et se poursuivra jusqu’à la fin des vols.

Ne pas confondre « pied chétif » et jaunisse nanisante

En automne 2018, pour la première fois, le virus du pied chétif du blé a été formellement identifié en Belgique. Ce virus transmis par cicadelle provoque des symptômes rappelant ceux de la jaunisse nanisante : rabougrissement pouvant aller jusqu’à la mort des plantules. Ces symptômes se marquent de façon plus dispersée que ceux de la jaunisse nanisante, par petits spots de quelques plantes voisines, et affectent plutôt les bords de champs. Ils touchent les variétés tolérantes à la jaunisse nanisante de l’orge tout autant que les autres.

Cette virose connue depuis 1990 dans le centre de la France profite des automnes doux et prolongés, favorables à l’activité et aux déplacements de son vecteur : une cicadelle appelée Psammotettix alienus.

Actuellement, l’impact de cette virose est très limité et ne justifie aucune précaution particulière. Le réflexe le plus utile en cas de doute est de signaler ses observations au CePiCOP.

Variétés  tolérantes aux virus

En lutte intégrée, la variété est un des 1er leviers. L’assortiment de variétés tolérantes d’escourgeon se développe :

  • Les variétés tolérantes à la jaunisse nanisante de l’orge sont COCCINEL, DOMINO, HIRONDELLA, MARGAUX, NOVIRA, LG ZEBRA, PARADIES et RAFAELA. Dès lors, même si des pucerons y étaient observés en grands nombres, ces variétés ne justifieraient aucun traitement insecticide.
  • Les variétés tolérantes au virus de la mosaïque virale de l’orge de type 1 et 2 : KWS KEEPER,  HEDWIG et LG ZAPPA

Coordination  scientifique : Groupe « ravageurs », M. De Proft, G. Jacquemin

 

Retour