Sale temps pour la mouche des semis

La mouche des semis qui avait profité d’un bel automne en 2018 aura rencontré des conditions beaucoup moins favorables aux vols et aux pontes dans les céréales. Même après betteraves ou chicorées arrachées tôt, il ne devrait se produire que des dégâts négligeables.

Coordination  scientifique : Groupe « ravageurs », M. De Proft et G. Jacquemin

 

Retour