Froment d’hiver : fertilisation azotée et désherbage / Froment-pois

Si les champs sont accessibles, pour les semis précoces de froment un désherbage peut être envisagé.

Froment d’hiver

Les analyses de reliquats d’azotés réalisées en janvier et février indiquent en moyenne en froment une valeur normale (49kgN/ha sur 90cm de profondeur). La variabilité de ces données est exceptionnelle, allant du simple au quadruple. Ceci est dû à la variabilité importante des rendements des principales cultures semées au printemps et aux différences de potentiel de minéralisation en fin d’été et durant l’automne en fonction des niveaux de restitution en matière organique entre parcelles et ou exploitations. En raison de la grande variabilité des disponibilités en azote du sol, il faudra tenir des correctifs liés aux précédents culturaux, par exemple avec des précédents plus riches comme les précédents de légumineuses et de pomme de terre. De plus, chaque parcelle possède ces propres caractéristiques qui influencera la fumure à réaliser afin d’éviter les sur-fumures synonymes de risques accrus de maladies et de verse et aussi de gaspillages.

FUMURE DE REFERENCE saison 2020

FROMENT en 3 fractions

FROMENT en deux fractions

60 kg N/ha au tallage

90 kg N/ha au tallage -redressement

60 kg N/ha au redressement

65 kg N/ha à la dernière feuille

95 kg N/ha à la dernière feuille

Vous trouverez également dans le Livre Blanc céréales et sur le site internet du Livre Blanc Céréales, des conseils plus détaillés (en suivant le lien suivant ICI).

Si vos champs sont déjà assez ressuyés alors la première application d’engrais peut être effectuée pour les semis de froment.

Froment-pois

Pour les semis de froment-pois, les stades de développement pour l’application de la première fumure (40 kgN/ha) ne sont pas encore atteints.

Coordination  scientifique : Groupe « phytotechnie », B. Bodson et R. Blanchard

Retour