2.2) Escourgeon: fertilisation azotée

Les escourgeons semés fin septembre, début octobre sont majoritairement au stade phénologique « épi 1cm » (BBCH30) ou premier nœud (BBCH31) contrairement aux semis de fin octobre qui sont au stade BBCH29 (fin tallage).

Pour rappel, la réponse des variétés lignées et hybrides diffère, le fractionnement doit se raisonner en fonction du type de variété. Les fumures de référence 2020 du Livre Blanc céréales sont les suivantes :

ESCOURGEON variétés lignées

ESCOURGEON variétés hybrides

55 kg N/ha au tallage

25 kg N/ha au tallage

55 kg N/ha au redressement

75 kg N/ha au redressement

50 kg N/ha à la dernière feuille

75 kg N/ha à la dernière feuille

Actuellement, 3 situations sont possibles :

  • La fraction tallage a été appliquée avant le 16 mars, dans ce cas il est conseillé d’appliquer la fraction redressement lorsque les conditions le permettront.
  • La fraction tallage a été appliquée la semaine dernière, dans cette situation, il n’est pas recommandé d’appliquer la fraction redressement cette semaine. En effet, les conditions plus froides vont freiner la culture et les besoins en azote de la culture sont remplis par la fraction tallage.
  • La fraction tallage n’a pas encore pu être appliquée, dans ce cas, vu l’avancement actuel de la culture, il est recommandé de regrouper les fractions tallage et redressement en une seule fraction (80 kg N/ha)

Coordination scientifique : Groupe « phytotechnie », B. Bodson et R. Meurs

Retour