4.2) Cultures de printemps : recommandations

Stade :

Le stade des orges dépend de la date de semis. Les orges semées Ath le 24 mars se trouvent au stade 3 feuilles. Les orges semées plus tardivement à Lonzée (le 6 avril) sont actuellement au stade 2 feuilles tout comme les orges semées à Liernu le 1 avril.

La situation pour les avoines de printemps est identique.

Léma : des populations à surveiller.

Avec le printemps sec et lumineux, des criocères (lémas) sont observés dans les céréales de printemps (orge et avoine) depuis la semaine passée.

Les dégâts de lémas surviennent généralement plus tard en saison, et à un stade plus avancé des céréales. Même s’ils sont spectaculaires, ces dégâts ne concernent en fait qu’assez peu de surface de feuille et ne sont guère nuisibles. Il faut toutefois tenir compte de quelques facteurs aggravants, dont le faible tallage, le faible développement foliaire et le faible stade de développement au moment des attaques. C’est ainsi que les céréales de printemps sont à la fois les plus attractives, et les plus vulnérables aux criocères.  Dans ces cultures, les adultes dont l’activité est favorisée par la lumière et le temps sec, ont déjà pondu très abondamment. Leurs œufs sont déposés par quelques-uns, généralement en ligne sur l’une ou l’autre face des feuilles. Les adultes opèrent quelques morsures de part en part. Actuellement, on peut observer les adultes et leurs morsures longitudinales. D’ici une dizaine de jours, les œufs commenceront à éclore et de jeunes larves entameront leur phase alimentaire. A ce stade, il sera important d’évaluer le niveau des populations et déterminer la nécessité d’une éventuelle intervention insecticide. Les prochains avis donneront des précisions sur ce point.

Figure 2. Illustration des oeufs de léma (photo de G. Jacquemin).

Coordination scientifique : Groupe « phytotechnie », B. Bodson et R. Meurs

Retour