1) En résumé, cette semaine :

Escourgeon

Stades : Les parcelles ont dépassé le stade dernière feuille étalée (BBCH39) et sont en épiaison pour la plupart.

Maladies : La période s’étalant entre le stade de « dernière feuille étalée » (BBCH39) et le stade « sortie des barbes » (BBCH49) est l’intervalle pivot pour la protection fongicide de l’escourgeon. Il n’y a désormais plus d’observations dans notre réseau pour cette saison et les conseils restent identiques à l’avis C11 de la semaine dernière

Froment

Stades : Un tiers des parcelles observées sont au stade 2ième nœud (BBCH32). La majorité atteignent le stade de la dernière feuille visible (BBCH37) et certaines plus avancées arrivent à la « dernière feuille étalée » (BBCH39) ou même au début du gonflement (BBCH41).

Maladies : Les pluies reçues ont favorisé la dispersion de la septoriose pour les parcelles où des symptômes avaient été observés sur les étages supérieurs. La rouille jaune est observée sur plusieurs parcelles mais semble plus discrète que l’année dernière. L’observation des parcelles à ce stade est vivement conseillée pour adapter la bonne stratégie en fonction de votre variété et la pression.

Fertilisations :  Les semis de mi-octobre atteignent le stade dernière feuille visible (BBCH 37).  Il y a lieu d’appliquer la dernière fraction de la fumure azotée. Cette application peut être réalisée sous forme solide ou liquide. Si on choisit de l’appliquer sous forme liquide, il convient d’être prudent afin d’éviter d’occasionner des brûlures importantes aux feuilles supérieures de la culture. Ensuite, si l’application d’engrais est réalisée sous forme solide alors l’application peut être réalisée au stade dernière feuille étalée (BBCH 39).

Ravageurs : Les premières pluies inductrices pour l’émergence des Cécidomyie orange du blé ont été enregistrées dans certaines régions début Avril. Les premières émergences (très dispersées) sont prévues début Mai.

Cultures de printemps

Stades : plein tallage - redressement

Fertilisations :  En orge brassicole, l’application d’une fraction de correction au stade redressement est possible en fonction des situations.

Retour