2.2) Froment d’hiver : fertilisation azotée

Froment d’hiver

Les semis réalisés mi-octobre sont caractérisés par une dernière feuille pointe (BBCH 37), il y a lieu d’appliquer la dernière fraction de la fumure azotée.

La dose de référence à appliquer est de 65 kg N/ha pour une fumure en trois fractions et de 95 kg N/ha pour une fumure en deux fractions. Cette dose est à moduler selon les conditions culturales de la parcelle, les doses déjà appliquées et l’état de la culture définie lors dans le Livre blanc 2020. L’ensemble des informations afin d’adapter cette fumure sont reprises ici[1]. De plus, un outil d’aide à la décision au niveau de la fumure est disponible ici[2].

L’application peut être réalisée sous forme solide ou liquide. Si on choisit de l’appliquer sous forme liquide, il convient d’être prudent afin d’éviter d’occasionner des brûlures importantes aux feuilles supérieures de la culture. Les précautions suivantes doivent être prises :

  • Ne pas appliquer en plein soleil et lorsqu’il y a des vents du nord et de l’est
  • Utiliser des jets adaptés (jets droplet ou filet par exemple) qui permettront à l’engrais liquide d’atteindre le sol
  • Il est souhaitable que la culture reçoive des précipitations même légères dans les jours qui suivent l’application
  • Ne pas appliquer en mélange de l’engrais liquide avec des produits phytosanitaires.

De plus, si l’application d’engrais est réalisée en solide alors l’application peut être réalisée au stade dernière feuille étalée (BBCH 39).

Ensuite, le stade des semis de mi-novembre est le stade deuxième nœuds (BBCH 32).

Froment-pois

La croissance de la culture continue pour les semis de froment-pois implantés. Pour les semis réalisés début novembre, le traitement fongicide à réaliser lors de la floraison du pois d’hiver peut être envisagé afin de lutter contre le botrytis et l’anthracnose du pois d’hiver. Cependant, il doit être utilisé dans des conditions climatiques optimales c’est-à-dire qu’il faut faire attention aux précipitations et aux lessivages des produits phytopharmaceutiques. De plus les agréations des produits évoluent continuellement. Dans le cadre de cette culture, le chlorothalonil est autorisé jusqu’au 20 mai 2020[3].

Pour plus d’information, vous pouvez consulter la présentation du livre blanc sur « La culture associée de froment et de pois d’hiver : une possibilité de diversification attrayante et durable pour nos rotations ». [4]

Coordination scientifique : Groupe « phytotechnie », B. Bodson et R. Blanchard

[1] http://www.livre-blanc-cereales.be/wp-content/uploads/2020/02/2020-AdapterSaFumure_FH.pdf

[2] http://www.livre-blanc-cereales.be/thematiques/fumures/froment/determination-pratique-froment/

[3] http://www.livre-blanc-cereales.be/wp-content/uploads/2020/02/LBf%C3%A9v2020-9-LB20-lutte-contre-les-maladies-pr%C3%A9sentation-FINALE-1.pdf

[4] http://www.livre-blanc-cereales.be/wp-content/uploads/2019/03/LBFEV19-3-culture-en-association-froment-pois.pdf

Retour