Situation au 27 octobre 2020

Selon la date de levée du colza, les stades du colza sont toujours variables.  Les plus développés présentent maintenant des entre-noeuds visibles à la base des plantes, avec un risque d’élongation de tige avant l’hiver.  La plupart des champs observés se situent entre 5 et 8 feuilles ; les moins développés sont à 2 feuilles.

Dans les bassins, la situation est assez calme.  Même si des altises sont encore piégées dans la plupart des champs, le nombre de captures est généralement compris entre 1 et 15 adultes en une semaine.  Les captures ont été plus élevées dans 2 champs sur 27.  Le charançon du bourgeon terminal a été piégé dans 3 champs avec 1 ou 2 adultes, ce qui est très faible.

Sur les plantes, peu d’insectes visibles suite aux conditions humides et venteuses de ces derniers jours.  Aucune morsure d’altise n’a été observée sur les nouvelles feuilles formées. Des pucerons sont observés dans 9 champs sur 27, soit un champ sur 3. 

Quelques dégâts de limaces et de pigeons sont signalés.  Il faut continuer à surveiller les colzas, petits et grands.

Favorisées par l’humidité depuis quelques semaines, les premières petites taches de phoma apparaissent sur les feuilles sans représenter de danger pour le colza car les variétés actuelles présentent une bonne tolérance vis-à-vis de cette maladie.

Cet avertissement colza clôture cette saison d’observations, sauf improbable retournement de situation.

Christine Cartrysse, Centre Pilote CePiCOP 
Michel De Proft, Expert scientifique CRA-W

Retour