Trop tôt pour remiser son pulvérisateur !

Les observations des derniers jours montrent que le vent et la pluie, qui ont largement dominé au cours de la semaine écoulée, ont contrarié la progression de l’infestation des jeunes emblavures par les pucerons. En effet, la situation stagne ou régresse même un peu.  Le conseil de la semaine reste de reporter encore de quelques jours une éventuelle intervention insecticide.

Il n’a pas encore fait vraiment froid, si bien que des vols importants sont encore possibles. Ceci signifie que des champs de blé à peine levés pourraient être colonisés. La saison n’est donc pas terminée, et les observations des jours qui viennent préciseront le risque.  A ce stade de la saison, l’objectif des avertissements est de retarder autant que possible un éventuel traitement, pour que ce dernier protège la culture jusqu’à la fin des vols automnaux.

Coordination scientifique : Groupe « ravageurs », M. De Proft, G. Jacquemin

 

Le prochain avis est prévu pour le 10 novembre 2020

Cet avis ne peut être diffusé sans l’accord du CePiCOP

 

Retour