Détail avertissement CePiCOP - Céréales - 09/03/2021: Avertissement

Envoyé le 09/03/2021

1.1 Conseils pour le désherbage printanier

L’observation,… base du bon choix

Avant tout traitement, il est indispensable de vérifier l’état de la culture et d’identifier les adventices en présence.

Afin d’éviter tout effet phytotoxique, la céréale ne doit pas être déchaussée et atteindre le stade début tallage (la première talle doit être visible).

Toujours pour éviter ces problèmes de phytotoxicité, il convient de ne pas traiter en période de gel, même nocturne.

Les produits à utiliser devraient être déterminés en fonction des adventices présentes dans la parcelle.

La dose d’emploi des produits choisis peut, quant à elle, être raisonnée selon le stade de développement des adventices.

Froment et épeautre :

Il y a de fortes chances que les adventices soient bien développées dans les premiers semis non traités durant l’automne.

Dans ce cas, il conviendrait de ne pas trop attendre et de préférer l’utilisation de produits à pénétration foliaire, tant contre les graminées que contre les dicotylées.

Sur des semis plus tardifs, en présence d’adventices peu développées, l’emploi de produits racinaires pourrait s’avérer suffisant.

Escourgeon :

Si un rattrapage de printemps est nécessaire contre les graminées, les produits à base de pinoxaden (AXEO, AXIAL) ou de fenoxaprop (FOXTROT) constituent la seule solution.

En effet, ces anti-graminées spécifiques devraient être plus efficaces, sur des graminées probablement assez développées, que les produits à base de chlortoluron.

Coordination scientifique : F. Henriet

Retour avertissement complet