Détail avertissement CePiCOP - Céréales - 04/05/2021: Suivi des cultures

Envoyé le 04/05/2021

2.1 Pressions des maladies en escourgeon

Figure 1: Stades phénologiques des céréales. En vert, les feuilles visibles ; en gris, les feuilles à venir

Pression des principales maladies foliaires sur escourgeon (sur les derniers étages foliaires visibles pour le moment). Les observations sont réalisées sur des étages foliaires supérieurs et exprimées en F-1, F-2, F-3 (F-1 étant la première feuille déployée en partant de l’apex).

Symptômes et stades clefs de traitement

Détails et plus d’infos[1]

Constats dans le réseau de parcelles non-traitées CePiCOP

(Variétés observées le 3 mai 2021 : LG Zebra, Coccinel, KWS Tonic, Tektoo KWS Dorset, KWS Orbit, SY Kingston), Rafaela, Esprit. Date de semis : 29/09/20 au 16/10/20

L’oïdium est observé dans 4 des 17 parcelles du réseau. Elle est généralement observée en F-3 sauf du côté d’Ath où on la retrouve en F-2 à une fréquence relativement faible allant jusqu’à 15%.

Des pustules de rouille naine sont observées sur toutes les parcelles du réseau dans les étages foliaires inférieurs et jusqu’à 100% des F-3 et 80% des F-2 mais avec un seuil de gravité relativement faible.

Cette maladie est à surveiller sur les variétés sensibles à cette maladie.

Lhelminthosporiose est observée sur 8 des 17 parcelles du réseau. Elle est visible dans les étages foliaires inférieurs (jusqu’à 55% des F-2 atteintes). À Lonzée, elle est observée sur 5% des F-1.

La rhynchosporiose est présente 10 des 17 parcelles du réseau. Du côté de Pailhe, elle est observée en F-1 sur une parcelle au stade 37-39. Sur les autres parcelles, elle est présente en F-2 (jusqu’à 45%) et F-3 (jusqu’à 80%). Dans tous les cas, le pourcentage de surface foliaire touchée reste faible.

Recommandations :

Les parcelles atteignent ou sont déjà au stade dernière feuille (BBCH 39). Il est conseillé d’évaluer le stade et l’état sanitaire de votre parcelle et de réaliser un traitement si nécessaire. Un traitement fongicide à base de strobilurine et triazole ou de SDHI et triazole (et/ou strobilurine) est conseillé pour effectuer la protection fongicide complète de la culture. Dans les deux cas, l’ajout d’un multi-sites est préconisé. Cette année encore le mancozèbe pourra être utilisé dans les escourgeons mais il faudra d’ores et déjà se pencher vers d’autres solutions d’avenir telles que le mefentrifluconazole (Livre Blanc des Céréales 2021). Pour les parcelles qui auraient été traitées en début de montaison, il est souhaitable de respecter un délai de trois semaines avant l’application du deuxième traitement.

Coordination scientifique : Groupe « maladies » A. Legrève, H. Wera

[1] La page « maladies » des escourgeons du Livre Blanc des Céréales https://www.livre-blanc-cereales.be/thematiques/maladies/maladies-escourgeon/

Retour avertissement complet