Détail Avertissement du 18/05/2021

Détail avertissement CePiCOP - Céréales - 18/05/2021: Suivi des cultures

Envoyé le 18/05/2021

3.2 Fertilisation azotée du froment d’hiver et recommandations pour les associations avec pois

Froment d’hiver

Les semis du mois d’octobre sont, dans la plupart des cas, au stade « dernière feuille pointante » (BBCH37). L’application de la dernière fraction d’azote peut donc être envisagée pour les parcelles qui ont atteint ce stade. 

La dose de référence à appliquer est de 65 kg N/ha pour une fumure en trois fractions et de 95 kg N/ha pour une fumure en deux fractions. Cette dose doit être modulée en fonction des conditions culturales au niveau de la parcelle, des apports déjà réalisés et de l’état de la culture. L’ensemble des informations afin d’adapter cette fumure sont reprises ici[1]. De plus, un outil d’aide à la décision au niveau de la fumure est disponible ici[2]

Cette dernière fraction peut être apportée sous forme solide ou liquide. L’engrais sous forme solide peut être appliqué au stade dernière feuille étalée (BBCH39).  

Si on choisit d’appliquer l’engrais sous forme liquide, il convient d’être prudent afin de ne pas brûler les feuilles supérieures de la culture. Les précautions suivantes doivent être prises :  

  • Ne pas réaliser cette intervention en plein soleil et lorsque le vent vient du nord et de l’est
  • Utiliser des jets adaptés (jets droplet ou filet par exemple) qui permettront à l’engrais liquide d’atteindre le sol
  • Il est souhaitable que la culture reçoive des précipitations même légères dans les jours qui suivent l’application
  • Ne pas appliquer l’engrais liquide en mélange avec des produits phytosanitaires.  

 

En fonction des variétés et des régions agricoles, les froments semés au mois de novembre sont au stade 2ème nœud (BBCH32). Ces parcelles ne nécessitent donc aucune intervention relative à la nutrition cette semaine.   

 Froment-pois

Pour les semis de froment-pois réalisés début novembre, le traitement fongicide à réaliser lors de la floraison du pois d’hiver peut être envisagé. Suite au retrait du chlorothalonil, nos conseils portent vers une application d’azoxystrobine lors de la floraison du pois. Elle permettra de lutter contre les pourritures et l’anthracnose du pois d’hiver et aura également un effet protection pour la céréale. Pour maximiser l’efficacité de ce traitement, il est conseillé d’intervenir lorsque le pois est en pleine floraison. Un second traitement pourra être envisagé lors de la floraison du froment à base de metconazole pour compléter cette protection.  

Coordination scientifique : Groupe « phytotechnie », B. Van der Verren et B. Dumont

 

Retour avertissement complet