CePiCOP asbl Colza 19.10.2021

Avertissement
Communication
Événement

L’automne permet au colza d’hiver de se développer.  La majorité des champs de colza suivis dans le cadre du réseau d’observation a atteint ou dépassé 5 feuilles.  La croissance est dynamique pour les colzas qui ont 6 feuilles jusqu’à 8 feuilles, avec un pivot racinaire bien développé.  Les plus petits colzas restent freinés dans leur développement.  Les hétérogénéités entre champs et à l’intérieur de ceux-ci sont actuellement bien visibles.

Différences de développement de plantes de colza d'hiver. Bonne formation du pivot racinaire. Grand colza, grandes feuilles, grand pivot racinaire. Petit colza, petites feuilles, petit pivot racinaire.

L’humidité du sol est propice aux attaques de limaces, encore observées dans plusieurs parcelles de colza d’hiver.  Les colzas les moins développés sont les plus menacés.  Un traitement avec un molluscicide (produit anti-limaces) est justifié.

Dans les bassins, les grosses altises sont encore piégées.  Leur nombre semble en diminution au cours de la semaine écoulée : aucune capture dans 5 champs (sur 39 suivis), jusqu’à 26 adultes dans un champ.  Comme la semaine précédente, dans la majorité des cas, leur nombre reste inférieur à 10 grosses altises.  Dans 1 champ sur 3, leur nombre est compris entre 11 et 26.

Une légère progression des captures de charançons du bourgeon terminal a été observée durant la semaine écoulée : dans 11 champs sur 39, soit 1 champ sur 4.  Leur nombre reste faible, compris entre 1 et 6 adultes.

Ceci indique qu’il y a encore une activité des insectes ravageurs dans les champs de colza d’hiver, et qu’il faut continuer à surveiller la culture, surtout les plus faibles plantes de colza.

Sur les plantes, les insectes adultes sont actuellement rarement observés.  Les grosses altises pourtant encore piégées dans les bassins, n’ont été vues que dans 4 champs et en très faible nombre.  Le charançon du bourgeon terminal n’a été observé dans aucun champ.  De très rares pucerons ont été observés jusqu’à présent en colza d’hiver.

Le bassin jaune donne donc des renseignements utiles pour suivre l’arrivée des insectes dans la culture de colza et la surveillance régulière permet de protéger au mieux la culture.

Christine Cartrysse, Centre Pilote CePiCOP

LES PROTEAGINEUX D’HIVER :

De bonnes sources de protéines végétales locales !

Avec l’envolée actuelle des prix des engrais azotés et le besoin important de protéines végétales en alimentation animale et humaine, il est possible de diversifier ses cultures avec des légumineuses telles que le pois protéagineux d’hiver et la féverole d’hiver, tout en faisant des économies d’engrais.  Des contrats peuvent être conclus en pois jaune, pour l’alimentation humaine.

Les variétés de protéagineux d’hiver disponibles en Belgique, pour les prochains semis de cet automne 2021, sont les suivantes :

POIS PROTEAGINEUX D’HIVER

FEVEROLE D’HIVER

Variétés à grains jaunes :

 

ESCRIME

FLOKON

FRESNEL

FURIOUX

AUGUSTA

AXEL

DIVA

IRENA

NEBRASKA

TUNDRA

 

La date idéale de semis du pois protéagineux d’hiver et de la féverole d’hiver se situe entre le 25 octobre et le 10 novembre.  Les semis plus précoces sont à éviter car les cultures plus développées sont plus sensibles au gel hivernal.

En pur, le pois protéagineux d’hiver se sème à une densité de 80 graines/m², identique à celle du pois protéagineux de printemps.  En mélange avec le froment d’hiver, il faut réduire la densité du pois à 50 graines/m².

La féverole d’hiver se sème à une densité de 25 à 35 graines/m², inférieure à celle de féverole de printemps.  La profondeur de semis sera de 7 à 8 cm pour éviter les dégâts d’oiseaux.

Pour déterminer les quantités de semences par ha, il est important de vérifier le poids de 1000 grains (PMG) de chaque lot avant le semis, car c’est très variable d’une année à l’autre.

Dans le cas d’un semis pour le verdissement (SIE = Surfaces d’Intérêt Ecologique), les semences ne peuvent être désinfectées.

Pour toute information complémentaire, prendre contact avec le Centre Pilote CePiCOP.


Réalisé grâce au concours et au soutien de nos partenaires
CARAH CPL Végémar CRA-W CePiCOP OPA Ciney PN Burdinale-Mehaigne PN Vallée de l'Attert PROTECT'EAU Wallonie