Colza, situation au 08 mai 2018 (C09)

Envoyé le 07/05/2018

La situation en colza d’hiver reste contrastée.  La floraison en cours doit inciter chacun à aller voir ses champs de colza d’hiver et à observer les plantes à l’intérieur de chaque champ de colza, qu’il soit conventionnel ou bio, pour évaluer le taux de réussite de la fécondation et de la formation des siliques.

Dans les champs les plus avancés, la floraison se termine car elle a été accélérée par le retour de températures nettement supérieures aux normales saisonnières.

Les siliques manquantes sont nombreuses dans les parcelles où de nombreux boutons floraux ont avorté.  Une certaine récupération est observée pour les derniers étages de fleurs, depuis quelques jours.

Dans les parcelles problématiques où aucune fleur n’est apparue jusqu’à présent, il est indispensable de vérifier l’existence de siliques.

Si des problèmes importants sont observés (absence totale ou partielle de siliques formées), il est vivement conseillé de faire constater les dégâts en colza, par la Commission de constat des dégâts de la commune où se trouvent les parcelles cultivées en colza, avant un retournement éventuel de la culture.  L’impact sera très important sur les rendements finaux de la culture.

Côté insectes, les méligèthes adultes sont actuellement peu nombreux et de très rares charançons des siliques sont observés dans les parcelles du réseau d’observations. 

Les journées actuelles très ensoleillées et très chaudes sont très favorables à l’activité des insectes pollinisateurs qui profitent de la floraison du colza d’hiver.

Christine Cartrysse, APPO, Centre Pilote CePiCOP

                                                               Michel De Proft, Expert scientifique CRA-W

Les données d’observation sont issues d’un réseau de piégeage du colza rassemblant des observateurs de l’APPO, du CADCO, du CARAH, du CPL-Végémar, du CRA-W, de la DGARNE-Développement et de l’OPA de Ciney, et couvrant les différentes régions de production du colza.


Réalisé grâce au concours et au soutien : du SPW-Direction de la Recherche et du Développement, du BWAQ asbl, du CARAH asbl, du CRA-W, du CORDER asbl, de la Province de Liège – Agriculture, de ULg-GxABT, de l'OPA qualité Ciney asbl, de Réquasud asbl.