Jaunisse nanisante : Actuellement peu de pucerons et pas de virus

Actuellement, les pucerons sont très peu abondants dans les repousses, au point qu’il est difficile d’en collecter en vue d’analyse virologique. Jusqu’à présent, une trentaine de prélèvements se sont tous révélés négatifs au virus de la jaunisse. C’est un élément de plus indiquant que la saison « jaunisse nanisante » démarre avec une pression très faible.

Il ne faut cependant pas crier trop tôt victoire : des vols de pucerons d’origine lointaine sont toujours possible au cours de l’automne, et l’infestation des jeunes emblavures doit être surveillée jusqu’à l’entrée de l’hiver. Le CADCO émettra des avis hebdomadaires basés sur les observations effectuées dans un réseau d’une vingtaine de champs distribués sur toute la région céréalière.

Le prochain avis est prévu pour le mardi 02 octobre.

Coordination  scientifique : Groupe « ravageurs », S. Chavalle, G. Jacquemin et M. De Proft

Retour