La mouche des semis

En septembre dernier nous attirions votre attention sur le risque de mouche des semis en froment succédant aux arrachages précoces de chicorée, de betteraves, et de certains légumes.

Comme l’an dernier, des dégâts de mouche des semis sont signalés dans différentes régions du pays. Ces dégâts se manifestent par des défauts de levées, ou bien par des attaques de plantules : sectionnement de la tige et jaunissement de la plus jeune feuille.

Les résidus de ces cultures pourrissant sur le sol après l’arrachage attirent les mouches adultes qui, s’il fait beau, y pondent abondamment. Les larves entament leur phase alimentaire sur ces résidus, mais s’en prennent également aux froments fraîchement semés. La culture peut quelquefois être complètement détruite dès avant la levée.

Au stade actuel, où la présence de pupes brunes à noires témoigne de la fin de la phase alimentaire de ces mouches, il ne faut plus craindre d’attaque en cas de resemis, même sans aucune protection insecticide.

N’hésitez pas à nous signaler tout dégât de mouche des semis, via ce formulaire qui ne prend que deux minutes à remplir.  Nous vous remercions d’avance de votre aide.

Coordination  scientifique : Groupe « ravageurs », S. Chavalle, G. Jacquemin et M. De Proft

Retour