2.2) Escourgeon: fertilisation azotée

 Stade :

Les 16 parcelles d’escourgeon ont atteint le stade dernière feuille étalée (BBCH39). Certaines parcelles ont déjà dépassé ce stade, les premières barbes commencent d’ailleurs à être visibles pour les variétés les plus précoces.

 Fertilisation :

Pour rappel, la dernière fraction pour les escourgeons doit être appliquée au stade dernière feuille étalée (BBCH39), de préférence sous forme solide afin d’éviter les brulures sur les dernières feuilles. La fumure peut donc, si ce n’est déjà fait, être appliquée sur la plupart des parcelles en Belgique.

Dans le cas d’un apport en trois fractions, le conseil « Livre Blanc » est d’appliquer 50kgN/ha pour les variétés lignées et 75kgN/ha pour les variétés hybrides. Pour rappel, le schéma de fertilisation conseillé est le suivant :

ESCOURGEON variétés lignées

ESCOURGEON variétés hybrides

55 kg N/ha au tallage

25 kg N/ha au tallage

55 kg N/ha au redressement

75 kg N/ha au redressement

50 kg N/ha à la dernière feuille

75 kg N/ha à la dernière feuille

 

Dans le cas d’un schéma en 2 fractions (red-df), le conseil est d’apporter une deuxième fraction de 80kgN/ha au stade dernière feuille étalée (BBCH39).

Régulateur :

Les régulateurs de croissance en escourgeon sont en général appliqués en même temps que le fongicide de la dernière feuille étalée.

 

Coordination scientifique : Groupe « phytotechnie », B. Bodson et R. Meurs

Retour